Nourriture gratuite : un potager peut etre très utile

de | 15 février 2013

C’est peut être parce que je vais bientôt déménager et avoir un jardin que je m’intéresse de plus en plus au potager et aux manières d’obtenir de la nourriture gratuite.

L’alimentation est de plus en plus coûteuse et la qualité n’est parfois pas au rendez-vous. Je trouve que créer un potager peut être une manière de manger mieux et surtout à des prix défiant tout concurrence.

En plus c’est pratique, car plus besoin de se déplacer pour avoir des produits frais, il suffit d’aller cueillir dans le jardin.

Bien évidemment c’est rentable financièrement qu’à certaines conditions, que l’on abordera dans de prochains articles :

  • utiliser un récupérateur d’eau pour arroser gratuitement
  • récolter ses propres graines pour avoir des graines et plants gratuits
  • utiliser compost ou engrais naturel également gratuit

Avoir de la nourriture gratuite demandera également des efforts et du temps, mais cela peut vraiment valoir le coup.

 nourriture-gratuite

crédit photo [Clare Bloomfield] / FreeDigitalPhotos.net

Un potage rentable : votre nourriture gratuite ou presque

Nul besoin de posséder un jardin énorme pour y installer un potager rentable. A partir de quelques mètres carrés de terrain il est possible de cultiver des espèces très rentables.

Dans ces 2 ouvrages, l’auteur a sélectionné les fruits et légumes les plus rentables, c’est à dire ceux qui :

  • offrent une production abondante
  • n’ont pas besoin de beaucoup d’espace
  • sont faciles à cultiver

Ce sont les 3 critères les plus important pour obtenir votre nourriture gratuite grâce à votre petit potager.

Obtenir de la nourriture totalement gratuite grâce à son potager

Un petit potager qui vaut le coup : économiser sur les fruits et les légumes

Rodolphe Grosléziat nous explique dans ce premier livre comment tirer le meilleur parti d’un petit potager :

  • quelles sont les options les plus efficaces (potager traditionnel, en carrés, en quatre-quarts…),
  • comment optimiser l’espace de son potager
  • les différentes techniques à connaître,
  • les légumes et les fruits qui valent vraiment le coup et comment les cultiver.

Le deuxième ouvrage est encore plus complet.

Nourriture gratuite en créant un potager économique et rentable

Le potager anti-crise : un investissement rentable pour faire des économies sur l’alimentation

L’avis d’Astuces Economies

L’auteur, Rodolphe Grosléziat, professeur en lycée technique participe également à des émissions sur Arte : “globalmag”.  C’est un auteur qui connait bien son sujet et qui le montre au travers de ses livres.

Pratiques, concis et concrets ces ouvrages permettent d’éviter des erreurs de débutants et de rapidement créer un jardin rentable, afin de cultiver de la nourriture gratuite.

Un investissement très judicieux et très vite rentabilisé

Un petit sondage sur la nourriture gratuite

Pour obtenir de la nourriture gratuite ou moins chère que seriez vous prêt à faire ?

Pour obtenir de la nourriture gratuite ou moins chère que seriez vous prêt à faire ?

View Results

Loading ... Loading ...
Si vous avez aimé l'article, liker le ! Ca nous motivera à vous proposer d'autres astuces sur le même thème. Merci d'avance
  •  
  • 33
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

19 réflexions au sujet de « Nourriture gratuite : un potager peut etre très utile »

  1. Gregorio
    Il faut aussi tenir compte de l’investissement en temps. La première année d’un potager peut décourager car il reste toujours énormément de racines de mauvaises herbes et ça reprend sans cesse, à partir de la deuxième année ça va mieux. J’ai un potager en buttes que je paille avec mon mélange compost-tontes de gazon, ça limite fortement la pousse des mauvaises herbes, les allées sont recouvertes d’un surplus de graviers récupéré d’un terrassement. Résultat: presque plus de travaux d’entretien à effectuer.
    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour,

      Oui c’est clair que la première année, c’est un peu plus compliqué. Le dépiérrage, le béchage sont également longs. Ensuite l’on peut améliorer tout ça et mettre en place un arrosage automatique par gravité à partir d’une cuve d’eau par exemple. En ce qui concerne le paillage c’est en effet indispensable pour éviter les mauvaises herbes mais également escargots et limaces et limiter l’arrosage.

      Salutations

      Répondre
  2. Ping : Les légumes rentables pour le potager

  3. Aurelien
    Bonjour Judicael,
    Vous oubliez une petite chose, ce sont les outils qui demandent un minimum d’investissement. Pour cela il y a bien entendu le bon coin ou les vides greniers. Mais croyez mon expérience, pour le jardin mieux vaut mieux de bons outils et donc un minimum d’investissement.
    Cultiver son potager peut vite devenir rentable, je donne d’ailleurs quelques petits conseils sur mon blog.
    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour Aurélien,

      En effet merci de compléter avec ce point essentiel. Il est clair qu’il vaut mieux investir dans du bon matériel robuste qui sera je pense amorti très rapidement.

      Quelles marques conseillez vous ?

      Salutations

      Répondre
      1. Aurelien
        Bonjour,
        Je n’ai pas de marques favorites. J’ai récupéré des outils de mon père lorsque j’ai commencé. Ensuite je suis passé par le bon coin pour compléter ceux qui me manquaient.
        Une autre chose importante c’est d’entretenir ses outils, pour cela j’utilise une brosse métallique pour les nettoyer après chaque journée au potager.
        Bonne journée et à bientôt,
        Aurélien
        Répondre
        1. judicael Auteur de l’article
          Bonjour,

          Super, merci pour ces précisions. J’imagine que sur le bon coin il y a des bonnes occaz en outillage de jardin et rien de tel pour démarrer son jardin potager rentable avec le minimum de frais.

          Salutations

          Répondre
  4. Ping : comment manger pas cher : quelques astuces

  5. Ping : Nourriture gratuite : un potager peut être très utile - Tout Est Moins Cher

  6. Clara de tout est moins cher
    Super astuce . Par contre pas de jardin malheureusement. Ce serait cool qu’il y ait un peu plus de potagers partagés.
    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Oui les potagers partagés ou même un pot sur un balcon ou une terrasse peuvent également faire l’affaire. Pas besoin nécessairement de beaucoup d’espace pour certaines espèces.
      Répondre
  7. whey protein
    J’ai juste une question à poser, si on veut créer un potager, cela reviendrait à combien environ (tomates par exemple) ?
    Répondre
    1. Michael - business-conception
      Je confirme, ayant en plus la chance d’avoir des connaissances travaillant dans des magasins de jardinerie, j’ai les graines gratuites.

      Du coup un peu de terre, un peu de soleil et ce sont de très belles économies en prime 🙂 A essayer si on à la main un peu verte..
      Ce n’est pas mon cas, et pourtant ça pousse et c’est booonnnnnn 🙂

      Répondre
      1. judicael Auteur de l’article
        Oui c’est super d’avoir les graines gratuitement. Ensuite il est possible de les extraire gratuitement sur les fruits et légumes que l’on récolte. Pour le démarrage de mon nouveau potager, cette année, j’ai prévu de partir de graines bio pour assurer ensuite des produits bio indéfiniment.

        J’ai un très bon ouvrage sur le sujet qui s’intitule “semences de kokopelli” que l’on peut trouver sur internet.

        Répondre
  8. Youssef@controler sa vie
    En cultivant un grand nombre de fruits et légumes sur un terrain, il peut être (à long terme) plus rentable que de faire les courses dans les supermarchés sans parler de la qualité comme vous l’avez évoqués dans votre article.
    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Oui c’est très rentable, surtout si l’on arrose gratuitement grâce un récupérateur d’eau par exemple.
      Répondre
  9. Michael - business-conception
    Salut Judicael,

    Tu peux aussi préciser qu’il est tout à fait possible de se créer un potager directement sur son balcon. C’est ce que je fais pour mes tomates (vu le prix de ces dernières en ce moment).

    Même si moi aussi j’ai pour projet d’investir avec un grand (très grand) terrain et donc jardin :p

    Le tout est aussi d’avoir la main verte (ce qui n’est pas mon cas). Un ou deux livres ne seront pas de trop :p
    Merci pour les références ^^

    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour Michael,

      C’est vrai que lorsque l’on ne possède pas de terrain, tout n’est pas perdu. Il est également possible de cultiver sur balcon ou terrasses certaines herbes aromatiques ou légumes.

      Les tomates cerise par exemple (qui sont très chères) et les radis se cultivent très facilement en pots. J’avais lu un livre sympa sur le sujet il faudrait que je retrouve le titre.

      Salutations

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *